Accueil Connaissance des Armées Opération Résilience / quelques exemples et témoignages des actions de l’Armée de Terre :

Opération Résilience / quelques exemples et témoignages des actions de l’Armée de Terre :

0
7

Dans le cadre de l’opération Résilience, l’armée de Terre multiplie ses missions d’assistance, de défense et de protection de la population française. Depuis le début de la crise sanitaire, elle participe à freiner la propagation du virus en adaptant son organisation et en mobilisant du matériel, des compétences et du personnel. Retour sur quelques actions menées par l’armée de Terre.

 

Missions de renfort auprès du personnel soignant :

Soutenir la population française c’est aussi aider le personnel soignant en première ligne face au COVID-19. Pour cela, l’armée de Terre mobilise ses soldats et son matériel pour soulager le travail auquel doit répondre le personnel soignant, qu’il soit en hôpital ou en EHPAD.

  • Dans le Puy-de-Dôme, Les militaires du 92e régiment d’infanterie et du 28e régiment de transmissions ont assurés la livraison de masques dans les EHPAD du département. Depuis le début de l’opération Résilience, les soldats du 92e régiment d’infanterie ont acheminé plus de 74 000 masques et 600 litres de gel hydro-alcoolique par semaine dans plus de 85 EHPAD du département du Puy-de-Dôme.
  • Le Groupement de Soutien de la Base de Défense (GSBdD) de Besançon a donné 200 kits dit « visiteurs » comprenant blouses, masques, sur-bottes et charlottes à l’ARS de Besançon.
  • Les soldats du 515e régiment du train (515e RT) assurent un appui logistique au profit de l’agence régionale de santé (ARS). Des litres de gel hydro-alcoolique ont ainsi été chargés puis acheminés vers un espace de stockage avant d’être redistribués.
  • Des militaires du 1er régiment de spahis ont participé au réaménagement des locaux de l’EHPAD “Les Lavandes de Cruas, en Ardèche”. Ce réaménagement visait à créer un espace réservé aux résidents touchés par le COVID-19. Les personnels de l’EHPAD ont pu ainsi se concentrer sur l’aide aux personnes âgées.
  • Le 7e bataillon de chasseurs alpins approvisionne les établissements scolaires et médico-sociaux en masques et gel hydro-alcoolique à Lyon et dans son agglomération.
  • Des spécialistes NRBC (Nucléaires, Radiologiques, Biologiques, Chimiques) du 2e régiment de dragons dispensent des formations sanitaires pour les militaires engagés sur l’opération Résilience et Sentinelle sur la zone de défense et de sécurité Sud. L’objectif de ces formations est d’assurer une autonomie suffisante des forces sur le terrain, du protocole d’habillage à l’élimination des déchets.
  • Depuis fin-avril, une monitrice de Techniques d’Optimisation du Potentiel au 501e régiment de chars de combat dispense des séances TOP au personnel soignant de l’hôpital de Châlons-en-Champagne.

Missions de surveillance et de protection :

En parallèle des missions de soutien au personnel soignant, l’armée de Terre est sollicitée pour des missions de surveillance et de protection de sites sensibles. Les soldats sont engagés pour patrouiller principalement autour des centres hospitaliers, des centres-villes ou de sites de fabrication d’équipements sanitaires.

Résilience

  • En Haute-Loire, les artilleurs du 68e régiment d’artillerie d’Afrique assurent des patrouilles de surveillance dans le centre hospitalier de Firminy (région de Saint-Étienne) et au CHU Émile Roux (Le Puy-en-Velay).
  • Les marsouins du régiment de marche du Tchad participent à la sécurisation de l’hôpital militaire de campagne (EMR-SSA) de Mulhouse afin que le service de santé des armées et le régiment médical de l’armée de Terre puissent se consacrer à leur mission : sauver des vies.
  • Les soldats du 3e régiment du matériel participent aux opérations de surveillance et de sécurisation à Perpignan. Ils patrouillent notamment, autour de l’hôpital.
  • Les légionnaires de la 13e demie-brigade de la légion étrangère, du camp du Larzac, patrouillent à proximité des centres hospitaliers, des sites de fabrication d’équipements sanitaires et des centres commerciaux de Bordeaux.
  • Dans les Hauts-de-Seine, les soldats du 12e régiment de cuirassiers assurent la protection de sites sensibles sur lesquels transitent des masques et du matériel médical à destination du personnel soignant.

 

Missions de soutien à la population et de soutien logistique :

  • Ils ont traversé l’Atlantique direction les Antilles. Des légionnaires du 1er régiment étranger du génie ainsi que des soldats du 2e Régiment de Dragons et du 519e régiment du train sont à bord du Dixmude aux côtés des hommes de la Marine nationale. Ensemble, ils se sont mis au service des autorités ultramarines des Antilles pour aider à gérer les effets de la pandémie du covid-19.

L’atelier de fabrication de surblouses ouvert à Nantes début-mai par l’agence régionale de santé et la délégation militaire départementale poursuit son activité. À ce jour plus d’1,4 millions de tabliers ont déjà été produits pour les personnels des EHPAD de la région.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Connaissance des Armées
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

LES ARMEES PARTICIPENT AU QUOTIDIEN A LA VIE DE LA NATION

Cet article est mis en ligne avec l’aimable autorisation du président de l’ASA…