Accueil Mémoire La croix de Lorraine

La croix de Lorraine

0
8

18 juin 1940. Refusant la défaite, le général de Gaulle décide de poursuivre le combat depuis Londres où il prononce son appel. En quelques jours, le Général doit organiser la Résistance française. Très vite se pose la question d’identifier les Français libres, leurs moyens et leurs forces afin de les distinguer de ceux de Vichy. Il est indispensable de trouver un signe distinctif.

C’est le vice-amiral Émile Muselier, le 1er juillet 1940, sur une idée du capitaine de corvette Thierry d’Argenlieu, qui propose d’employer la croix de Lorraine comme emblème de la France libre. Cette croix s’opposerait à la croix gammée nazie. C’est aussi un clin d’œil à l’insigne du 507e régiment de chars que commandait de Gaulle entre 1937 et 1939.

Le 2 juillet 1940, la croix de Lorraine devient ainsi par décret du général de Gaulle, le signe officiel des Forces navales françaises libres. Les bâtiments de guerre et de commerce reçoivent l’ordre de porter « à la proue un pavillon carré bleu orné en son centre de la croix de Lorraine en rouge ». Les appareils des Forces aériennes françaises libres doivent également porter à côté de la cocarde réglementaire une croix de Lorraine inscrite dans un cercle.

Le choix de ce symbole se révèlera vite être le bon : il rassemble l’ensemble de la Résistance aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur. Son graphisme simple et rapide facilite son tracé : peu à peu ces trois traits apparaissent sur les murs dessinés à la craie ou à la peinture souvent au cœur du V de la victoire.

Auteure : Carine Bobbera

croix-de-lorraine-210x300

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Mémoire
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

14 juillet : Les origines de la fête nationale

Lors de son premier anniversaire en 1790, la fête nationale ne célébrait pas exclusivement…