Accueil Connaissance des Armées LYNX 7 : Arrivée d’un harpon de militaires français en Lituanie

LYNX 7 : Arrivée d’un harpon de militaires français en Lituanie

0
262
LYNX 7

Le 3 juillet 2020, un harpon de 70 militaires français est arrivé en Lituanie. Ces précurseurs ont pour objectif d’assurer la montée en puissance du détachement Lynx 7 qui atteindra sa pleine capacité opérationnelle (full operational capability) à la fin du mois de juillet.

Le détachement, équipé principalement de chars Leclerc et de véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI), sera à terme composé de 300 soldats. Un défi logistique pour une opération d’envergure qui s’apparente à une ouverture de théâtre. La gestion des arrivées du matériel et des hommes par voie aérienne militaire (VAM) et ferroviaire nécessite une pleine et entière coordination avec la Lituanie, nation-hôte, comme avec l’Allemagne qui assume le commandement opérationnel de cette mission de l’OTAN.

La première VAM a ainsi déposé le harpon à Kaunas au centre du pays, où le chef du détachement français a été accueilli par son homologue néerlandais. La liaison étant effectuée, les militaires français ont pris en compte, sur le camp militaire lituanien de Rukla, les infrastructures qui leur sont affectées pour les 6 prochains mois : bâtiments vie, bureaux, zone technique, de stationnement et zones sécurisés pour le matériel sensible ainsi qu’une station satellitaire d’entrée de théâtre.

Spécialistes des transbordements et du déchargement ferroviaire, des systèmes d’information et de communication, de la maintenance et de la logistique, mais aussi du commissariat, du soutien médical ou encore de la gestion des armements et des munitions, ce sont autant de métiers sollicités pour activer les fonctions vitales d’une mission. Un premier test d’interopérabilité pour ces précurseurs qui vont évoluer dans un milieu multinational pendant trois mois sur le camp de Rukla, aux côtés de leurs frères d’armes norvégiens, tchèques, néerlandais, belges et luxembourgeois, sous le commandement allemand de l’enhanced Forward Presence Battle Group in Lithuania (eFP GB LTU).

Décidée par les chefs d’État et de gouvernement au sommet de Varsovie en 2016, la Posture de présence avancée renforcée de l’OTAN (enhanced Forward Presence ou eFP) permet aux Alliés de déployer, en nombre limité, des forces militaires dans les pays baltes et en Pologne. Cet engagement non permanent vise à renforcer encore la posture de défense de l’Alliance par un dispositif dissuasif, à caractère purement défensif, selon une planification validée collectivement. Dans ce cadre, la France engage en Lituanie en 2020 un dispositif articulé autour de 300 militaires français et d’un S-GTIA composé de 5 chars Leclerc, de 14 VBCI et de 5 VAB. Cette mission Lynx est intégrée au sein d’un bataillon commandé par l’Allemagne.

Source : Etat-Major des Armées (EMA).

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Connaissance des Armées
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

LES CHIFFRES CLES DE LA DEFENSE 2018

les_chiffres_cles_de_la_defense_edition_2018_fr …