Accueil Connaissance des Armées 100 ans d’appontages pour l’aéronautique navale.

100 ans d’appontages pour l’aéronautique navale.

0
56
Photex_100_ans

En 1920 le lieutenant de vaisseau Paul Teste effectue le 1er appontage avec prise d’un brin d’arrêt sur la coque du cuirassé Béarn, adapté. A l’époque, il doit résoudre un problème de taille, stopper les aéronefs sur la plateforme flottante.

Il crée alors un système de câbles lestés par des sacs de sables et disposés en travers du pont du bâtiment. L’aéronef, un Hanriot HD2, auquel il ajoute une crosse derrière le train d’atterrissage parvient à saisir un de ces câbles et s’immobilise sur la piste flottante.

100 ans plus tard, l’aéronautique navale utilise toujours cette technologie basée sur des brins d’arrêt. Les marins du Charles de Gaulle et du Groupe Aérien Embarqué ont célébré à leur manière le centenaire de la prouesse technique de Paul Teste à travers une maquette humaine « 100 ans » sur la piste oblique du pont d’envol. Plus de 500 marins étaient alors disposés sur le pont pendant qu’un hélicoptère Dauphin de la 35F immortalisait le dispositif mis en place pour cet évènement.

Quatre Rafale Marine, et trois aéronefs historiques de l’aviation embarquée (un Zéphyr, un Alizé et un Paris), de l’association des Cocardes Marine, ont défilé au-dessus du Charles de Gaulle et devant Toulon, en rade des Vignettes, théâtre de l’exploit du LV Teste.

Le commandant du porte-avions, le capitaine de vaisseau Guillaume Pinget, a enfin déposé une traditionnelle bouée décorée sur un Rafale Marine du Centre d’Expérimentation Pratiques et de réception de l’Aéronautique Navale (CEPA 10S) décoré pour l’occasion. Une délégation de marins de différents services du porte-avions était présente pour souligner l’importance de chacun dans le catapultage et l’appontage des aéronefs.

Photex_100_ans

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Connaissance des Armées
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le Maïto en exercice anti-pollution dans la baie de Fort-de-France

Le mercredi 2 septembre 2020, le remorqueur portuaire côtier (RPC) Maïto des forces armées…