Accueil Mémoire Documentation Commémorer autrement, le défi des années à venir

Commémorer autrement, le défi des années à venir

0
86
commemorer_connect

La France sort d’une période commémorative très dense qui a mis en lumière une forte attente de renouvellement de ce cérémonial de la part des Français. Dans ce contexte, la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA) a publié un numéro inédit de la revue des Chemins de la mémoire sur le thème des commémorations.

Un numéro inédit sur les commémorations

Dans ce hors-série, vous découvrirez l’utilité des cérémonies commémoratives et l’importance du devoir de mémoire en France et en Europe. Que commémore-t-on ? Où ? Avec qui ? Autant de questions qui trouvent une réponse au fur et à mesure des différents chapitres. La DPMA vous invite également à réfléchir sur l’évolution des commémorations en France, qui doivent se renouveler pour permettre une meilleure diffusion de la mémoire des hommes et des conflits, notamment aux plus jeunes.

La revue est disponible en ligne !

Pourquoi commémorer ?

En France, le devoir de mémoire est aujourd’hui essentiel pour construire l’avenir de notre société. En veillant à transmettre l’histoire, notamment à la jeune génération, commémorer permet :

  • d’honorer les anciens combattants qui se sont illustrés dans les conflits contemporains,
  • de rendre hommage aux soldats tombés pour la France,
  • de transmettre à la jeune génération l’héritage d’un passé constitutif de l’identité de la société française,
  • de transcender les conflits anciens pour construire avec les alliés et adversaires d’hier un avenir de paix.

Plus d’informations sur https://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/pourquoi-commemorer

Que commémorer ?

Alors que certaines nations étrangères se retrouvent annuellement autour d’un « Memorial Day », la France rythme son calendrier commémoratif autour de onze journées nationales et réfléchit à en instaurer de nouvelles.

 Mais comment commémorer les « nouvelles mémoires » comme celle des soldats morts pour la France en opération extérieure et celle des victimes des attentats terroristes ? Quel sens donner aux commémorations militaires, ancrées dans la tradition, et aux autres formes de commémorations ?

 Toutes les réponses à vos questions dans ce chapitre : https://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/que-commemorer

Où commémorer ?

Le patrimoine mémoriel, hérité des conflits contemporains qui se sont majoritairement joués dans l’Hexagone, est très riche en France. Aujourd’hui, les monuments aux morts, musées, mémoriaux et stèles, nécropoles nationales ou encore Hauts lieux de la mémoire nationale dessinent une géographie des mémoires combattantes.

Mais alors que certaines traces ont disparu, les acteurs de la commémoration se retrouvent face à un défi : donner du sens aux sites et paysages mémoriels et en faire des lieux d’innovation pour commémorer autrement.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/ou-commemorer

 

Comment commémorer ?

Les commémorations, dont le nombre et l’ampleur ont semblé croître ces dernières années, font parfois l’objet de critiques quant à leur caractère figé et répétitif. Pourtant, elles s’inscrivent aujourd’hui dans une forte dynamique d’évolution, mettant les spectateurs en situation d’acteurs de la commémoration et convoquant toute discipline, comme les arts et le sport, à des fins de transmission de la mémoire.

Désormais, l’enjeu de l’action mémorielle réside dans le renouvellement des pratiques commémoratives, associé à un travail pédagogique : comment expliquer le sens des commémorations pour faire adhérer le grand public, et notamment la jeunesse ? Mises en spectacle, concerts, reconstitutions historiques, dispositifs numériques sont autant de manières d’innover dans l’acte commémoratif, principalement au service d’une jeune génération en quête de racines, de sens et d’avenir.

Plus d’informations sur https://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/comment-commemorer

 

La revue Les Chemins de la mémoire est éditée à 23 000 exemplaires par la DPMA du ministère des Armées. Cette revue, gratuite, est destinée à un lectorat très divers (agents du ministère des Armées, enseignants et publics scolaires, monde associatif, opérateurs et partenaires mémoriels et culturels du ministère, grand public amateur d’histoire, etc.), en demande d’éclairages sur l’histoire des conflits contemporains et les enjeux mémoriels. Elle est par ailleurs diffusée en version électronique, notamment auprès des 48 000 écoles et établissements scolaires de France, et disponible en version enrichie sur le site internet www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr.

Source : Secrétariat général pour l’administration

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Documentation
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

CROIX DU COMBATTANT VOLONTAIRE : FORMULE ADRESSEE AU RECIPIENDAIRE

En réponse à une question posée, pour la Croix du combattant volontaire avec barrette AFN …